Sport hippique et sport équestre ont un seul point en commun. Dans les deux cas, il y a des chevaux et des cavaliers. Le sport hippique inclut les courses telles que le galop, le trot ou les courses à l’amble.

En revanche, les sports équestres ont la singularité d’avoir certaines disciplines reconnues aux jeux olympiques. Les sports équestres incluent par exemple : le saut d’obstacles et le dressage. Autrement dit, dans les sports équestres, la performance du cheval relève parfois plus de l’exhibition que de la course proprement dite. Mais les sports équestres incluent des épreuves telles que l’endurance équestre qui est effectivement une course de chevaux au sens classique du terme.

Quelques épreuves sur lesquelles des paris sont effectués

Parmi les épreuves sur lesquelles les amateurs parient avant de regarder Le Live Streaming avec Unibet TV se trouvent le trot attelé ou non….

Le trot

Dans cette épreuve souvent courue dans un hippodrome, le “driver” est assis sur une espèce de remorque appelée “sulky” que le cheval tire. Le cheval doit exclusivement trotter de la ligne de départ à la ligne d’arrivée. Si le cheval se met au galop, il est immédiatement disqualifié.

Les courses de trot peuvent avoir un départ donné par auto stop ou par volte. Cette dernière étant essentiellement pratiquée en France.

Le trot monté

Lors d’une course de trot monté, le cavalier monte le cheval. Le cavalier peut monter de façon traditionnelle ou pratiquer “la monte en avant”. Cette dernière impose au cavalier d’être le plus proche possible de la tête de son cheval.

La course de plat

L’expression course de plat est synonyme de galop. L’épreuve se déroule sur une distance variant entre entre 900 et 2 400 mètres. Au moment du départ, les chevaux sont dans des stalles. Ces dernières sont des espèces de boîtes ouvertes dont les portes s’ouvrent lorsque le départ est donné.